ACCES CLIENT          oublié?  
cv-contactText.png

Les intervenants sur le marché de l'emploi

Les réseaux sociaux et les blogs

Les réseaux sociaux professionnels et privés ont beaucoup gagné en importance sur le marché de l’emploi. Ils concurrencent parfois les « job boards » ou sites d’annonces d’emploi.

Une présence sur Linkedin semble de plus en plus nécessaire, en particulier pour les cadres et managers. C'est un bon moyen d'augmenter sa visibilité personnelle auprès des recruteurs.

Veillez à bien configurer votre compte Facebook, et à ne pas rendre visible des informations qui pourraient vous porter préjudice si celles-ci étaient "sorties de leur contexte"…"

Avoir son blog « professionnel » peut parfois présenter un intérêt si votre expertise est telle qu’elle mérite publication. Reconnaissons-le : c’est assez rare. Mais si c’est le cas, alors n’hésitez pas, cela vous rendra plus visible des recruteurs.

Cabinets de recrutement

Malgré une forte visibilité auprès des candidats, les cabinets ne représentent qu’environ 5% des opportunités de postes. Veillez à bien les cibler en fonction de votre objectif et de votre secteur d’activité, et assurez-vous de ne pas passer trop de votre temps à postuler auprès de cabinets sans référence à une annonce. Dans le cadre d’une démarche active, envoyer une candidature spontanée à 15 - 20 cabinets ciblés est à notre avis largement suffisant.

Attention à certaines pratiques un peu douteuses qui consistent, pour certains cabinets, à passer des annonces sans opportunités réelles. Objectif : remplir leur base de données de candidats pour mieux se valoriser auprès des entreprises. Cela n’est pas dramatique en soi, vous aurez juste perdu un peu de votre temps.

N’oubliez pas non plus que les cabinets sont payés par les entreprises. Leurs conseils sont donc parfois un peu « orientés ».

Les cabinets vous demanderont à peu près systématiquement votre niveau de rémunération. Il est préférable de ne pas leur donner immédiatement, et plutôt de leur donner une fourchette concernant la rémunération souhaitée. Ce serait en effet dommage de perdre tout levier de négociation avant même de rencontrer le véritable recruteur et décideur. Une partie du travail des cabinets de recrutement pour leurs clients consiste à vous enlever dès le départ votre pouvoir de négociation. Evitez de vous faire couper l’herbe sous les pieds. Faîtes-le avec une grande diplomatie et une certaine fermeté.

Si on vous demande « Quelle est (était) votre rémunération ? », dites quelque chose comme « je recherche un poste dont la rémunération serait située entre 45 et 55K€, en fonction de la part variable et des perspectives d’évolution ». Si le consultant se fait plus insistant, préciser : « j’ai répondu à votre annonce notamment parce que vous avez indiqué que la rémunération était attractive, mais je pense que la question de la rémunération est vraiment prématurée. Je préfère l’aborder plus tard, si bien sûr vous n’y voyez pas d’inconvénient. » N’oubliez pas que le cabinet n’est finalement qu’un intermédiaire. Si malgré tout vous décidez de donner votre niveau de rémunération, alors ne mentez pas, car le recruteur pourrait avoir les moyens de vérifier.

Agences d’intérim

Les agences d’intérim constituent parfois un moyen d’effectuer des missions, qui pourront se transformer en contrat à durée indéterminée. Le développement de l’activité Intérim pour les cadres répond à la fois à une demande des entreprises et à une disponibilité croissante des candidats pour ce type de contrat.

Comme pour tous les autres canaux de recherche, il ne suffit pas de déposer un CV. Il est aussi important de prendre contact avec les commerciaux qui travaillent sur votre secteur géographique, et peut-être aussi sur votre domaine d’expertise.

Chasseurs de têtes

Cette rubrique intéresse plus particulièrement les cadres supérieurs et les dirigeants. Le métier de « Chasseur de têtes » consiste à identifier, contacter, et sélectionner les profils, le plus souvent en poste, qui correspondent le mieux aux attentes du recruteur. Le contrat passé entre l’entreprise et le chasseur peut être « exclusif » ou pas. Posez systématiquement la question, et exigez une réponse précise, car les deux cas de figures sont très différents pour vous.

Un chasseur est un intermédiaire, et comme tous les intermédiaires, il est inutile si vous parvenez à entrer directement en contact avec l’entreprise recruteuse. Dans le cas d’une mission exclusive, le chasseur est payé par l’entreprise, même si le profil est trouvé indépendamment de ce chasseur. Le montant du contrat est normalement fixe. Il n’y a donc dans ce cas pas de différence entre le fait de passer par le chasseur et le fait de contacter directement l’entreprise, qui vous proposera sans doute de rencontrer un consultant du cabinet.

En revanche, si le chasseur n’est pas en exclusivité sur la mission considérée, alors c’est la loi de la jungle, et vous serez le premier et le seul à en pâtir. Dans ce cas, le chasseur n’est payé que si il a apporté le candidat qui obtient le poste. D’où l’empressement de certains chasseurs à vous rencontrer et à vous séduire, pour obtenir de votre part le droit de servir d’intermédiaire. C’est l’envoi de votre CV à l’entreprise par le chasseur qui officialise le « ticket ». Ne donnez ce droit au chasseur que dans certaines circonstances, et notamment lorsque vous n’avez pas moyen de savoir qui est le recruteur.

Si le chasseur appose son « ticket » sur votre CV, vous coûterez, à niveau de rémunération égal, environ 20% plus cher qu’un autre candidat ayant envoyé une candidature spontanée directement à l’entreprise. Vous pouvez, dans une certaine mesure, considérer que vous êtes en concurrence avec les chasseurs « non exclusifs ». Ceci dit, ne les négligez pas dans le cadre d’une démarche active, parce qu’ils peuvent effectivement servir de relais.

Dernière petite remarque : des cabinets dits « exclusifs » peuvent parfois être amenés à mener des missions « non exclusives ». D’où l’importance de demander systématiquement la nature de la relation entre le cabinet et le client pour la mission considérée.

Choisissez votre catégorie
cv-menu-cat02-01-hover
cv-menu-cat02-02-hover
cv-menu-cat02-03-hover
cv-menu-cat02-04-hover
cv-menu-cat02-05-hover
Rédaction de CV
 €
0
Lettre de motivation
 €
0
Pack CV et lettre  
 €
0
CV français et anglais  
 €
0





-
-
Copyright CV Premium 2003 – 2011
-
CNIL 896097
-
-